*
menufr




 

Expertise scientifique
Vitafoods 2010, du 18 au 20 mai derniers : le tournant de toute une filière
14/6/2010 15:28:15 (3492 lectures)



La session de Vitafoods 2010 à Genève, après le choc des vagues successives des avis très largement négatifs de l’EFSA (1) sur les allégations de santé en application du règlement européen CE 1924/2006, marquera le début de la transition de la filière nutraceutique entre rebellion initiale et début d’adaptation

La résistance d’une filière européenne encore « sonnée » par la rigueur extrême des avis de l’EFSA (2)  était encore à l’ordre du jour cette année, avec notamment l’intervention de l’EHPM (3) et l’organisation par EAS (4) d’un forum où la surenchère de toute une chaine de décision par rapport aux objectifs initiaux d’une réglementation jusqu’ici empreinte d’équilibre, a été largement commentée.

Dans le même temps, la filière commence à s’adapter, particulièrement en multipliant les partenariats. Dans un tel contexte en effet, rare est celui qui trouve seul son chemin dans le dédale des embûches scientifiques et réglementaires en pleine évolution. Alors que les prestataires de service redoublent d’efforts et d’imagination pour aider les entreprises dans ce parcours, beaucoup pensent que le modèle pharmaceutique menace d’étendre son influence sur un secteur largement porté jusqu’ici par la créativité et le dynamisme des petites et moyennes entreprises agro-alimentaires européennes.

Mais la communication presqu’outrancière des produits médicalisés, en décalage avec le désarroi des utilisateurs d’ingrédients traditionnels dont l’historique n’a pas pesé bien lourd pour l’obtention d’allégations génériques; la montée en force des essais cliniques, dont la filière n’avait pratiquement aucune expérience il y a encore un an; un certain fatalisme régnant dans les allées, par ailleurs désertées par les défenseurs de la biodiversité présents en 2009 (SIPPO (5) , BIOTRADE initiative (6))… tous ces symptômes ne doivent surtout pas faire oublier qu’une diversité de stratégies permet toujours de répondre à la diversité de produits qu’exige (et que continuera d’exiger) le consommateur.

Et que cet événement se tient à Genève, au cœur d’une Europe des savoir-faires alimentaires, tournée vers un commerce international qui apprécie et recherche une « marque de fabrique » respectée, attestée par une batterie de certifications Qualité possibles, où les PME sauront toujours développer, avec l’aide de leurs partenaires,  les niches porteuses tout en sachant tirer le meilleur parti du surcroît de rigueur scientifique imposé à la communauté. Le marché de l’aliment fonctionnel et des nutricosmétiques offre toujours autant d’opportunités, particulièrement à court et moyen terme.
 
1. European Food Safety Authority 
2. 1% d’avis positifs au regard des allégations « Article 13-5 » du règlement CE 1924/2006, 1,9 % d’avis au regard des allégations « Article 13-1 » positifs, lors de la seconde vague d’avis de février dernier
3. European Federation of Associations of Health Products Manufacturers
4. Bureau d’experts basés à Bruxelles, partenaire de différents syndicats des filières diététiques, nutraceutiques, botaniques
5. Swiss Import Promotion Programme
6. 
http://www.unctad.org/biotrade/


Retour Version optimisée pour imprimer Envoyer cet article à un(e) ami(e) Version optimisée pour imprimer
Pseudo :
User-Login
Votre E-mail